Cure de raisins 🍇 : éviter les erreurs

Suite à un récent post sur ma page Facebook dans lequel j'annonçais mon intention de me lancer dans une petite cure de raisins (tradition annuelle), j'ai été bombardé de questions : pourquoi, comment, combien de temps, etc... Je me suis donc dit que c'était une bonne occasion pour faire un petit article et exposer ma vision de ce qu'est une cure de raisins... efficace !

More...

Les bases de la cure de raisins

Rappelons d'abord en quoi consiste une cure de raisins. Le principe fondamental de cette cure, faite traditionnellement à la fin de l'été, consiste à s'alimenter uniquement de raisins. L'objectif recherché étant une accentuation du nettoyage de l'organisme et la revitalisation. Une cure de raisins n'est en fin de compte rien d'autre qu'une monodiète (littéralement : diète d'un seul aliment). 

L'intérêt des monodiètes

​Une monodiète repose sur un principe simple : l'économie d'énergie digestive.

Il faut savoir que chaque aliment, une fois arrivé dans votre système digestif, va nécessiter la mise en oeuvre d'un certain pool (ensemble) d'enzymes spécifique.

Généralement, associer des aliments de différentes catégories dans un même repas peut être intéressant du point de vue nutritionnel. En revanche, c'est quelque chose que l'on évitera si l'on cherche à économiser au maximum notre énergie digestive.

En consommant un et un seul aliment pendant plusieurs jours, notre système enzymatique n'aura plus besoin de s'adapter en permanence, et la digestion finit par devenir quasiment transparente. C'est en particulier le cas si l'aliment en question est déjà facile à digérer à la base.

L'énergie économisée va alors être redirigée vers la détoxification de l'organisme. C'est ce qui explique (en partie) les bienfaits ressentis par les monodiètes.

Pourquoi du raisin... et pas un autre aliment ?

Dans l'absolu, une monodiète pourrait se faire avec n'importe quel aliment (naturel). Mais on utilise généralement les fruits, et en particulier les fruits juteux, pour plusieurs raisons :

  • ils fournissent du carburant directement disponible (sucres simples) ; 
  • ils requièrent peu d'énergie digestive ;
  • ils ont des propriétés astringentes et drainantes de tous les systèmes (lymphatique, rénal, intestinal) ;
  • ils sont riches en micronutriments de toutes sortes (minéraux, antioxydants).
Raisins noirs

Le resvératrol est un flavonoïde qui se trouve principalement des la peau des raisins noirs.

Quand il s'agit d'astringence et d'antioxydants, le raisin figure parmi les meilleurs élèves (avec d'autres fruits comme la grenade). En réalité, c'est surtout le cas des variétés à la peau foncée, comme le Muscat, dans lesquels on trouvera une plus grande concentration de certains polyphénols. On pensera immédiatement au resvératrol, antioxydant parmi les plus étudié par notre chère science.

Resvératrol en complément al​​​​imentaire :
une arnaque industrielle ?

Certains fabricants de compléments alimentaires, essayant toujours de tirer leur épingle du jeu, ont mis en gélules le resvératrol à des doses hyper-concentrées qu'il serait impossible d'obtenir de manière naturelle. Des études ont pourtant montré que fournir de telles doses de cet antioxydant a pour effet d'empêcher l'organisme de s'adapter et de s'améliorer face à un stress court et normalement bénéfique (comme l'activité sportive) dû à l'effet antioxydant trop important ! En clair, trop d'antioxydants est contre-productif. Pour éviter la surdose, la solution est simple : allez chercher vos antioxydants dans les vrais aliments... et non dans les pilules « miracles » !

Cure de raisins et bonnes pratiques

Maintenant que nous avons posé le contexte dans la première partie de cet article, on va rentrer dans la pratique sous la forme d'une FAQ (questions fréquentes). La cure de raisins n'aura plus de secrets pour vous ensuite (mais s'il en reste, les commentaires sont là pour ça).

Faut-il préparer sa cure ?

Plus vous allez passer brutalement d'une alimentation digestivement lourde à une alimentation légère, et plus vous risquez de passer par des états émotionnellement et physiquement inconfortables au début de la cure. Idéalement, il faudrait donc alléger un peu son alimentation quelques jours avant.

Les lavements ou les purges intestinales ne seront en revanche pas nécessaire, le raisin ayant déjà des propriétés laxatives.

Quelle quantité de raisins faut-il manger ?

On ne peut pas donner de quantité prédéfinie puisque cela dépendra notamment du gabarit de la personne. Mais en moyenne : entre 1 et 2 kg par jour. Les quantités ayant généralement tendance à diminuer naturellement avec l'avancement de la cure.

Une cure de fruits est à considérer avant tout comme un jeûne. C'est-à-dire que vos résultats ne vont pas majoritairement venir des raisins que vous allez manger, mais surtout... de ce que vous n'allez pas manger. Même si les fruits participent d'une certaine manière au nettoyage, si vous surmangez, la cure ne produira que peu de résultats positifs et pourrait même être contre-productive. Je vous renvoie à l'un de mes précédents articles sur les fruits.

Pour finir sur la question des quantités, je laisse la place au naturopathe américain Robert Morse, spécialiste de la détoxification par les fruits (vous pouvez activer les sous-titres français).

Quel est le meilleur moment pour manger ?

Je recommande de ne pas manger le matin, surtout dans la cadre d'une monodiète de fruits.

Pourquoi ? La nuit est le moment où votre corps va travailler intensément au nettoyage de votre organisme. Lorsque vous vous levez le matin, celui-ci est donc encore dans ce même processus pendant quelques heures (il est par exemple probable que vous ressentiez quelques symptômes caractéristiques mais transitoires comme une sensation de bouche pâteuse, de légère nausée ou de migraine).

D'autre part, le matin votre organisme fonctionne encore avantageusement sur ses réserves de graisses. Le meilleur moyen de commencer la journée n'est donc pas de lancer la machine à sucre, mais de laisser votre corps terminer son nettoyage nocturne. Au réveil, l'idéal serait donc de commencer à bouger, en allant respirer l'air frais, puis ensuite éventuellement prendre un verre d'eau chaude légèrement citronné (qui va stimuler de manière douce le système immunitaire et le nettoyage du foie).

Vous pourrez ensuite consommer une seule (pour les plus courageux) ou deux prises alimentaires dans l'après-midi ou la soirée. Ne vous forcez pas à manger si vous n'avez pas faim. N'oubliez pas que moins vous mangerez et plus la cure sera efficace.

Quelle variété et qualité choisir ?

Les raisins faisant partie des fruits les plus touchés par les pesticides, il faudra bien sûr se diriger préférentiellement vers du bio.

En ce qui concerne le type de raisins à choisir pour la cure, le plus important est qu'il soit à votre goût. Les plus intéressants sur le plan micronutritionnel sont les raisins foncés, mais ce sont également souvent les plus chers (surtout en bio) !

Diverses variétés de raisins

Vous pouvez diversifier les variétés de raisins pendant la cure.

Combien de temps doit durer la cure ?

Il n'y a aucune règle ! Vous pouvez très bien vous arrêter au bout d'un seul jour, même si on recommande en général au minimum 3 jours de cures pour commencer à voir de réels effets bénéfiques sur la santé. La plupart des personnes ne vont pas au-delà de 7 jours. En réalité, tout dépend de vos objectifs et des capacités de votre organisme à pouvoir fonctionner sur ses réserves. Les personnes trop épuisées et trop fragiles ne devront généralement pas faire de cure trop longue. Écoutez votre corps avant tout.

Y a-t-il des risques de carences nutritionnelles ?

Une cure étant par définition ponctuelle et limitée dans le temps, la question ne se pose pas. Le corps a suffisamment de réserves pour compenser le manque d'acide gras et de protéines durant le temps de la cure, sauf cas de dénutrition avéré.

Le sucre des raisins finit par m'écoeurer, dois-je arrêter ?

Le sucre des fruits peut devenir rapidement écoeurant si vous mangez en trop grande quantité ou trop fréquemment. Cela peut également être lié à un défaut de production d'aldostérone (fatigue surrénalienne). Vous pouvez très bien dans ce cas, à défaut de stopper la cure, faire une cure partielle, en couplant le raisin avec des jus de légumes, en particulier le jus de céleri-branche riche en sodium (ou du plasma de Quinton si vous n'avez pas d'extracteur).

Exemple de journée type en cure partielle :

  • Jeûne en première partie de journée ;
  • Rupture de jeûne avec jus de céleri-branche en cours (ou fin) d'après-midi ;
  • Pour finir : raisins en une ou deux prises alimentaires.

Peut-on manger les pépins ?

Ce n'est pas une obligation mais vous pouvez manger les pépins, c'est ce que je fais personnellement. N'oubliez pas de les mâcher ! Les pépins sont riches en tanins qui ont des propriétés astringentes (activateurs du système lymphatique).

Pépins de raisins

L'alternative à l'extrait de pépins de raisin : mangez les pépins.

Quelles boissons peut-on boire pendant la cure ?

Vous pouvez bien sûr boire de l'eau pure ou légèrement citronnée, éventuellement des tisanes et infusions. En revanche, les boissons stimulantes du système nerveux (thé, café, kombucha) sont incompatibles avec les objectifs de la cure.

Attention tout de même à ne pas boire en quantité excessive ! L'eau que vous allez boire en excès ne fera que vous traverser, emportant avec elle des minéraux qui auraient été plus utiles dans votre corps que dans vos toilettes. Buvez à votre soif, mais pas plus.

Peut-on consommer du jus de raisin ?

Si vous êtes certain d'insaliver correctement chaque gorgée et que vous fonctionnez en mode demi-jeûne (très faible apport calorique), alors oui cela peut fonctionner. Mais en règle général, je recommande de consommer les raisins entiers. Les jus de fruits consommés régulièrement peuvent impacter négativement le pancréas et d'autres organes et glandes clés à force de stimuler trop fortement la glycémie.

Que faire en cas de crise de détoxification ?

Ce n'est pas systématique, mais comme dans tout processus de détoxification, il peut arriver que vous traversiez à certains moments des états émotionnels inhabituels, une sorte de déprime psychologique irrationnelle. Cela se produit lorsque trop de toxines sont remises en circulation et irritent votre système digestif (qui rappelons-le héberge votre cerveau émotionnel, le système nerveux entérique).

Un remède purement symptomatique mais qui peut aider à traverser ce genre de crises consiste à prendre une cuillère à soupe de charbon végétal activé en poudre dans un verre d'eau en prenant soin de bien le mélanger avant de le boire. C'est un véritable aspirateur à toxines au niveau intestinal. Le seul inconvénient est qu'il peut avoir pour effet secondaire de constiper légèrement, si pris de manière trop régulière. Ne l'utilisez donc qu'en cas de nécessité.

Charbon végétal activé

Le charbon activé peut être d'une grande aide en cas de crise.

Une boîte de 150 g de charbon activé vous coûtera une dizaine d'euros. Faites juste attention à ce qu'il n'y ait aucun autre ingrédient comme des additifs ou des sucres à l'intérieur ! Évitez également le charbon en gélules qui est hors de prix comparé à la version boîte (poudre).

Doit-on rester au repos ou peut-on faire du sport ?

Dans le cadre d'une monodiète, vous continuez à consommer du sucre, vous devriez donc être un minimum actif : marche en plein air, natation, jardinage, etc.. en fonction de votre niveau d'énegie bien sûr (qui peut être fluctuant). Il est important de bouger un minimum chaque jour, ne serait-ce que pour stimuler le mouvement de la lymphe (et donc le transport des déchets vers les émonctoires).

Quelles contre-indications à la cure de raisins ?

Il y a principalement deux contre-indications majeures.

  • La peur : si pour une raison ou une autre, vous êtes anxieux rien qu'à l'idée de ne manger que du raisin pendant quelques jours, c'est sans doute que ce n'est pas pour vous. Un jeûne ou une cure doit être abordé avec un état d'esprit léger, confiant.
  • Une aversion totale pour le raisin : cela sonne comme une évidence, mais ne faites pas une cure de raisin si vous n'aimez pas ça. Le plaisir doit faire partie intégrante du processus.

Comment bien reprendre son alimentation après la cure ?

La reprise alimentaire est une phase qu'il ne faut pas négliger après un jeûne ou une cure de fruits pour éviter de vous retrouver mal en point à la fin. Son importance sera proportionnelle à la durée de votre cure.

Bien que je m'oppose encore une fois à tout protocole trop rigide, il faudra faire particulièrement attention les premiers jours à ne pas surcharger le corps, les intestins et le foie avec un excès de produits gras où même un excès calorique tout court, au risque de ressentir quelques inconforts (nausée, problèmes digestifs). Les premiers jours de la reprise, donnez la priorité aux les légumes crus ou cuits et aux protéines et graisses végétales.

Conclusion

Au final, une cure de raisins efficace, c'est avant tout une cure adaptée à vos envies, à vos objectifs et à vos possibilités du moment. Vouloir manger uniquement du raisin pendant plusieurs jours, en soi cela n'a pas grand intérêt si on ne comprend pas pourquoi on le fait. Dans le cadre d'une cure de fruits, ce qui rentre dans notre corps est moins important que ce qui en sort.

L'objectif n'est pas ici d'avoir tous vos « macros » sur cronometer, mais de laisser suffisamment de temps de repos à votre organisme pour qu'il puisse mener à bien ses mécanismes de nettoyage et de réparation. L'équilibre alimentaire, ce sera pour après.

Considérez alors la cure de raisins comme un jeûne aménagé, et le raisin comme la cerise sur le gâteau. Et de cette manière, vous n'en serez pas dégoûté au bout du deuxième jour de cure ! 😉

Thierry Reid
 

Après avoir surmonté 30 ans de problèmes de santé chroniques, je partage désormais mon expérience et mes connaissances pour aider chacun à redevenir autonome en matière de santé.

  • Gérard dit :

    Hello, ceci est ma réponse.

  • claudine dit :

    Bonjour, Je suis à mon sixième jour de raisins, j’ai encore des douleurs dans les os, j’espère que cela va bientôt s’arrêter. Il faut dire que j’ai beaucoup à éliminer, des cristaux de calcium se sont déposés dans le cartilage en bas du tibia, (il doit y en avoir ailleurs !!!), je souffrais énormément à ce jour j’ai bien moins mal.
    Je suis très heureuse de faire cette cure. Merci.

  • claudine dit :

    merci, je reçois ma caisse de raisins muscat mardi après-midi

  • Deleuze Dordron Monique dit :

    Merci pour cet article et video (remplie d’humour!)

  • frederique dit :

    salut Thierry
    , super article bravo,continue.

  • Clément Grau dit :

    super article et t’on blogue aussi! bonne continuation
    Clément

  • Mary dit :

    Merci Thierry…je suis parfois en hypoglycémie….la cure de raisin pour moi ne serait-elle pas nocive par trop de sucre?

    • Thierry Reid dit :

      Bonjour Mary,

      Si tu fais la cure en mode demi-jeûne comme je le préconise, ça peut passer. Avoir tendance à l’hypoglycémie n’est pas une contre-indication dans l’absolu… Si tu vraiment savoir si c’est pour toi ou non, tu testes sur 1 jour. Si tu ne te sens pas bien après avoir consommé du raisin c’est que ce n’est pas pour toi actuellement.

  • >
    428 Partages
    Tweetez
    Enregistrer
    Partagez428